La charpente traditionnelle en bois fait partie des charpentes les plus employées pour les constructions des particuliers. Elle est adaptée à tous les types de toitures. Elle est appréciée pour son efficacité, sa solidité et ses autres qualités. Jetons un œil à la charpente traditionnelle en bois.

Les caractéristiques d’une charpente en bois traditionnelle

La charpente traditionnelle en bois est dotée d’un grand potentiel esthétique, elle permet également de laisser les poutres apparentes. Contrairement à la charpente à fermettes, la charpente traditionnelle est en bois massif, généralement constitué d’une essence résineuse. Les plus utilisées sont le mélèze, l’épicéa, le chêne ou le châtaignier.

De plus, cette catégorie de charpente est marquée par la présence de fermes qui s’appuient sur les murs porteurs ou les poteaux. Ces fermes correspondent donc aux structures porteuses de forme triangulaire, reliées entre elles par les pannes. Les pannes sont posées perpendiculairement sur les poinçons et les étais. Les chevrons sont installés dans le sens de la pente sur les traverses ou sont cloués sur les pannes. Les liteaux sont des éléments qui sont vissés à distance régulière sur les chevrons. Avec les voliges, elles serviront de support à la toiture.

Les atouts d’une charpente en bois traditionnelle

Mise en œuvre pendant plusieurs siècles, l’ossature bois reste très en vogue pour la construction neuve de maisons individuelles.

La charpente en bois est solide

Les charpentes traditionnelles en bois sont utilisées depuis plusieurs siècles pour couvrir de nombreux monuments. Ce type de matériaux et ce savoir-faire ont fait leurs preuves au fil des années.

La charpente en bois est esthétique

Une charpente traditionnelle en bois en bon état dans une maison présente un atout certain lorsqu’elle est apparente. De plus, ces poutres en bois sont compatibles avec tous les styles de décoration.

La charpente en bois est écologique

Le bois constitue un matériau naturel généralement employé pour les constructions écologiques en raison de son caractère durable et du faible coût énergétique de sa production.

La charpente en bois résiste au feu

Contrairement à ce que l’on peut croire, et surtout à la différence d’une structure métallique, une charpente en bois supporte très bien le feu, ce qui laisse plus de temps pour évacuer les lieux.

Les démarches pour une pose d’une charpente traditionnelle

La charpente traditionnelle offre un volume habitable plus important à une maison qui peut aménager les combles en espace de vie. Avant de procéder à la pose de la charpente, le spécialiste est amené à découper des pièces à la finition plane et raffinée. Cette opération, qui a lieu dans l’atelier du charpentier, est essentielle à l’assemblage de l’ensemble de la structure. C’est un travail minutieux qui vise à réaliser des ouvrages à la bonne taille.

Une fois l’assemblage découpé, nous passons au levage de ce type de charpente sur le chantier. Lorsque ce dernier a été accompli, le spécialiste peut achever son travail en contrôlant d’abord si la structure tient bien ou si elle doit être renforcée.

Et pour assurer la solidité et la résistance de la charpente traditionnelle en bois, il convient de ne pas oublier de poser les pannes et de clouer les chevrons dessus. Pour terminer le travail, le menuisier met en place les poteaux qui supporteront le toit.